Restez connecté:
Tresorsdumonde soutient l'UNICEF ! En 2020, ce sont 2221€ qui ont pu être reversés grâce à votre aide. En savoir plus?
Méroé

Trésors du monde:Méroé

A

Méroé

Trésors du monde:Méroé

A

Méroé

Trésors du monde:Méroé

A

Méroé

Trésors du monde:Méroé

A

Méroé

Trésors du monde:Méroé

A

Méroé

Trésors du monde:Méroé

A

Méroé

Trésors du monde:Méroé

A

NOTE:  
(Non noté)

Méroé : l’ancienne cité antique en marge de l’Egypte

Localisation : Soudan

La cité de Méroé est l’ancienne capitale du royaume Koush, aujourd’hui situé au Soudan, mais anciennement rattaché à l’Egypte, après sa défaite. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2003, elle cache des nécropoles extraordinaires formées de pyramides très abruptes. Lorsqu’elle appartenait à la Nubie, Méroé vécut des périodes prospères, notamment au Ier siècle av. JC, dans l’ombre de sa riche voisine, l’Egypte. Cette civilisation vénérait le dieu Amon, dont les traits de bélier représentaient le pouvoir (le roi). Les méroïtes sont un peuple plein de surprises : soyez prévenus !

Lorsque l’on s’intéresse aux monuments enfouis dans le sol et qui font l’objet de nombreuses fouilles, on se rend compte à quel point la structure de la société qui s’est forgé autour de Méroé est précoce. En effet, tout s’organise autour de l’artisanat, d’une langue et d’un système d’écriture bien spécifique. L’art méroïte est très présent également et témoigne d’un savoir-faire unique. Si vous avez la chance d’aller à Méroé, vous pourrez, entre autres, observer des statues et de la vaisselle en bronze, des armes en fer ainsi que de l’orfèvrerie et de la faïence.

5 bonnes raisons de visiter Méroé

La cité de Méroé est l’ancienne capitale du royaume Koush, aujourd’hui situé au Soudan, mais anciennement rattaché à l’Egypte, après sa défaite. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2003, elle cache des nécropoles extraordinaires formées de pyramides très abruptes. Lorsqu’elle appartenait à la Nubie, Méroé vécut des périodes prospères, notamment au Ier siècle av. JC, dans l’ombre de sa riche voisine, l’Egypte. Cette civilisation vénérait le dieu Amon, dont les traits de bélier représentaient le pouvoir (le roi). Les méroïtes sont un peuple plein de surprises : soyez prévenus !

Lorsque l’on s’intéresse aux monuments enfouis dans le sol et qui font l’objet de nombreuses fouilles, on se rend compte à quel point la structure de la société qui s’est forgé autour de Méroé est précoce. En effet, tout s’organise autour de l’artisanat, d’une langue et d’un système d’écriture bien spécifique. L’art méroïte est très présent également et témoigne d’un savoir-faire unique. Si vous avez la chance d’aller à Méroé, vous pourrez, entre autres, observer des statues et de la vaisselle en bronze, des armes en fer ainsi que de l’orfèvrerie et de la faïence.

Les tables d’offrandes sont caractéristiques de la société méroïte : ce sont des blocs de pierre sculptés et placés devant les tombeaux, afin d’honorer les dieux et les morts. Elles sont particulièrement impressionnantes par leurs sculptures représentant des aliments et des boissons, offerts aux dieux. Vous pourrez y admirer des personnages, parfois représentés comme des dieux (Anubis et Nephtys) portant des aliments (des pains ronds par exemple) ou de l’eau en libation (acte de déverser un liquide afin de l’offrir à une divinité). Ces tables d’offrandes datent du IIè siècle et IIIè siècle ap. JC et même si elles s’inspirent de la culture égyptienne, diffèrent en de nombreux points, ce qui fait leur particularité.

Les premières découvertes du site de Méroé ont eu lieu en 1772, par James Bruce, un explorateur anglais. Frédéric Cailliaud et Pierre-Constant Letorzec, tous deux voyageurs français, s’y rendirent pour des expéditions célèbres. La nécropole royale fut alors mise au jour, formées de magnifiques pyramides en grès doré. Au début du XXème siècle, les ruines de la ville de Méroé, situés à 4 km de la nécropole furent découvertes et fouillées par J. Garstang : le temple du dieu Amon fut alors trouvé. Dans les années 1920, de nouvelles fouilles ont eu lieu et l’on y dégagea de nombreuses tables d’offrandes.

Si vous vous rendez à Méroé, vous réaliserez que l’étendue de la cité est très grande et que les fouilles sont loin d’être finies. Autour de la ville, des sanctuaires sont visibles en abondance ainsi que des pyramides, qui sont les piliers des nécropoles méroïtes. Dans celle de la reine Amanischakhéto (qui régna au Ier siècle av. JC), des bijoux ont été découverts par les explorateurs puis volés par un militaire italien après la destruction de la sépulture. Le trésor en question se trouve aujourd’hui dans des musées de Munich et Berlin.

Hôtels et hébergements à proximité


 
 Booking.com

Quand partir ?

MoisMin./Max. ( C)
Janvier 14.9° / 30.8°
Février 15.8° / 32.8°
Mars 19° / 36.5°
Avril 22.3° / 39.7°
Mai 26° / 42.1°
Juin 27.7° / 42°
Juillet 26.8° / 39.1°
Août 25.8° / 37.6°
Septembre 26.2° / 39.2°
Octobre 24.7° / 38.8°
Novembre 20.4° / 35.3°
Décembre 16° / 31.5°

Le saviez-vous ?

01 Méroé se trouve au-delà de la cinquième cataracte du Nil.
02 L’écriture méroïque n’a pas encore été totalement identifiée bien que son alphabet soit connu.
03 Méroé a donné son nom à un barrage servant à produire de l’électricité, situé au niveau de la quatrième cataracte du Nil.

Track Location

Naviguez sur la carte du monde pour découvrir l’ensemble des trésors et cliquez sur un icône pour obtenir plus d’informations sur le lieu !
Légende :
Site naturel: icone site naturel ; Monument: icone monuments ; Mixe: icone site mixe ; votre position: icone votre position ; Lieu de l'article: icone lieu de l'article
Trésors : 3 étoiles ; Incontournables : 2 étoiles ; Intéressants : 1 étoile ; A voir : aucune étoile.