Restez connecté:
Tresorsdumonde soutient l'UNICEF ! En 2020, ce sont 2221€ qui ont pu être reversés grâce à votre aide. En savoir plus?

Trésors du monde:
Koutammakou 

Koutammakou 

A

Koutammakou 

A

Koutammakou 

A

Koutammakou 

A

Koutammakou 

A

Koutammakou 

A

Koutammakou 

A

NOTE:  
(Non noté)

Koutammakou : un extraordinaire fanion culturel

Localisation : région de Kara, Togo

Superficie : 50 000 hectares

Année d’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO : 2004

5 raisons qui vous feront visiter Koutammakou

Retranché dans le nord-est du Togo, Koutammakou dispose d’un riche patrimoine qui s’étend au-delà des frontières béninoises. Le Batammariba, l’ethnie autochtone, étonne par sa proéminente nature et ses traditions. Ce paysage s’identifie par ses habitations réalisées dans un style unique et enchanteur appelé Takienta. Il vous offrira des sites archéologiques, historiques, architecturaux, naturels et mixtes. Cette excellente destination touristique met aussi à nu la magnifique exploitation de l’espace des habitants. D’ailleurs gâtée par la nature, cette région se retrouve au milieu d’un ensemble touristique incroyable. Si vous voulez donc investir l’un des meilleurs espaces de découverte du Togo, rendez-vous alors à Koutammakou !

L’habitat spécial implanté de façon exceptionnelle à Koutammakou représente son atout majeur. Encore appelées Tata Somba au Bénin voisin, ces constructions ressemblent à des forteresses. La façade principale de la bâtisse s’oriente toujours vers l’ouest pour protéger des pluies battantes et du harmattan. Ses structures supérieures forment des tourelles et des greniers chargés de stocker les vivres après les récoltes. En bas, vous découvrirez des chambres et des autels ainsi que des sanctuaires, où se déroulent des cérémonies. Les habitants restent au premier niveau des bâtisses, qui culminent à la hauteur de deux étages. Promenez-vous donc dans ces maisons qui vous sidéreront !

Lors de votre passage dans cette zone du nord du Togo, vous apprendrez à réaliser les Takienta qui ne laissent personne indifférent. Le savoir-faire associé à une bonne dextérité garantit la durabilité des bâtiments. Pour y arriver, vous devrez commencer par construire le mur en superposant des couches de pierre pétrie de 30 à 40 cm de haut. La terre de termitière mêlée à de la paille permet de réaliser les greniers. Les bois vous serviront de charpente et de structure pour supporter la dalle. Le toit se compose de façon essentielle de paille et l’étanchéité se fabrique à l’aide de macérât de cosses de néré et de beurre de karité. De quoi vous émerveiller !

L’autre expédition qui rend le nord du pays extraordinaire se nomme Kara. Cette flamboyante ville permet le rayonnement de nombreux sites naturels. Commencez votre périple par la visite chez les Kabiyés qui donnent à la cité le statut de centre agricole. Vous y trouverez l’igname, le coton, l’arachide. Un peu vers l’ouest à Bassar et Bandjéli, vous verrez les travailleurs et les extracteurs de fer. Amateurs de tenues traditionnelles, Bafilo vous correspondra et vous adorerez. La réserve d’Aledjo, les parcs nationaux de Keran, la réserve de l’Oti conviendront aux amoureux de biodiversité. La réserve faunique de Sarakawa héberge aussi de nombreuses espèces très prisées. Kara vous laissera sous sa beauté foudroyante !

À Koutammakou, l’art et les coutumes vous enchanteront ! En dehors donc des Tata Somba, la région possède un folklore riche et varié que vous pourrez apprécier à l’occasion des différentes cérémonies. Il s’agit principalement du Dikountri, du Tipenti, du Fabénfa, etc. L’ambiance vous plaira ! Vous repartirez aussi avec de nombreux souvenirs tels que des chapeaux, des accoutrements de danse, colliers, bracelets, castagnettes, boucles d’oreille et sacs à main. Vous y trouverez tout ! Koutammakou abrite un peuple talentueux dans les domaines artistiques et culturel. Ne manquez pas aussi les luttes Evala et les autres fêtes traditionnelles.

Hôtels et hébergements à proximité


 
 Booking.com

Hôtels et hébergements à proximité



Booking.com

Quand partir ?

0 h
5 h
10 h
15 h
janv.
févr.
mars
avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.
MoisMin./Max. ( C) SoleilPrécipitations
Janvier 19° / 36.2° 11.5 h 1 mm
Février 21° / 37.3° 12 h 5 mm
Mars 23.3° / 37.5° 12 h 34 mm
Avril 23.7° / 36.2° 12.5 h 61 mm
Mai 23° / 33.8° 12.5 h 123 mm
Juin 21.5° / 31.9° 12.5 h 147 mm
Juillet 21.1° / 29.7° 12.5 h 205 mm
Août 21.1° / 29.1° 12.5 h 244 mm
Septembre 21° / 30.4° 12 h 253 mm
Octobre 20.5° / 33.3° 12 h 105 mm
Novembre 19.1° / 36.1° 11.5 h 13 mm
Décembre 19.2° / 35.2° 11.5 h 3 mm

Le saviez-vous ?

01 Les Batammariba s’appellent encore Tamberma ou Otammari
02 Le parc national de la Keran vit le jour en 1950
03 Batammariba signifie « les bâtisseurs ».

Track Location

Naviguez sur la carte du monde pour découvrir l’ensemble des trésors et cliquez sur un icône pour obtenir plus d’informations sur le lieu !
Légende :
Site naturel: icone site naturel ; Monument: icone monuments ; Mixe: icone site mixe ; votre position: icone votre position ; Lieu de l'article: icone lieu de l'article
Trésors : 3 étoiles ; Incontournables : 2 étoiles ; Intéressants : 1 étoile ; A voir : aucune étoile.