Restez connecté:
Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

Le Palais de Dioclétien

Trésors du monde:Le Palais de Dioclétien

A

NOTE:  
(Non noté)

Le Palais de Dioclétien : la résidence de l’empereur démissionnaire

Localisation : Croatie
Longueur : 215 mètres
Largeur : 181 mètres
Superficie : 31 000 m2
Date d’inscription à l’UNESCO : 1979

4 bonnes raisons de visiter le Palais de Dioclétien

    1) Un palais symbole de retraite

    Le palais de Dioclétien se trouve sur la côte dalmate, au sud de la Croatie, dans la ville de Split. Il a été construit entre l’année 295 et l’année 305, par l’empereur Dioclétien, alors en exercice. Cet empereur atypique démissionna de ses fonctions en 305 pour cause de maladie et se retira, loin du pouvoir, dans son palais duquel il ne sortira que peu pendant les dix années suivantes. Inscrit au patrimoine de l’Unesco depuis 1979, ce palais hors du commun est un monument à ne pas manquer si vous êtes en vacances en Croatie !

    2) Une architecture et des ornements de goût

    Le palais de Dioclétien est tout d’abord une œuvre monumentale par ses dimensions. Extrêmement grand, il est composé de quatre parties principales : les chambres de l’empereur, les locaux pour l’armée, les caves et un espace où se trouve la cathédrale Saint Domnius, le temple Jupiter et d’autres monuments. Il comporte au total 220 bâtiments ! Ce modèle palatial tétrarchique est relativement rare et le palais de Dioclétien en est un exemple majestueux. Pour ériger sa résidence de retraite, il fit venir du marbre d’Italie, des pierres de l’île de Brac et l’orna de colonnes et de sphinx d’Egypte. Il est aujourd’hui extrêmement bien conservé et intéressera à quiconque est intéressé par l’histoire.

    3) Les caves du palais

    Parmi les parties du palais à ne pas manquer : les caves. Elles se trouvent au nord du monument et respectent parfaitement l’agencement des pièces de la résidence de Dioclétien, étant donné qu’elles reposent également sur les mêmes murs porteurs. Utilisées pour acheminer (par la mer) et stocker les vivres, elles sont notamment connues pour avoir conservé de nombreuses bouteilles de vin, fabriqué par l’empereur-même. Aujourd’hui, elles sont toujours explorées par les archéologues qui y ont trouvé des vestiges de la civilisation Aspalatos, entre autres, antérieure à l’Empire Romain.

    4) La controverse sur la nature du monument

    Même si tout le monde appelle « palais » l’ancienne résidence de Dioclétien, ce terme n’est pas forcément approprié. En effet, puisque cet empereur a abdiqué de façon irréversible et qu’il s’est retiré dans cet endroit, il serait plus convenable de l’appeler « villa », un palais accueillant uniquement des empereurs. De même, il rappelle l’architecture typique d’une forteresse de l’époque, dans laquelle Dioclétien aurait voulu se réfugier. Après la mort de Dioclétien, le palais servit de résidence provinciale, de manufacture, de siège épiscopal et de place forte de la République. Aujourd’hui ouvert au public, il accueille aussi de nombreux archéologues et d’architectes passionnés par le site.

    Le saviez-vous ?

    • Dans les caves du palais, se trouve une pièce circulaire à l’acoustique incroyable, qui permettait à l’empereur Dioclétien, depuis sa chambre, d’entendre quiconque désirait s’introduire dans son palais. Celui-ci terrorisé par l’idée d’être empoisonné, fut le seul empereur à être mort naturellement.
    • Les souterrains du palais de Dioclétien accueillent également des évènements comme des mariages et même le Salon International des Fleurs en mai.
    ACTUELLEMENT, 3370 TRESORS SUR TRESORSDUMONDE
    Naviguez sur la carte du monde pour découvrir l’ensemble des 3370 trésors et cliquez sur un icône pour obtenir plus d’informations sur le lieu !
    Légende :
    Site naturel: icone site naturel ; Monument: icone monuments ; Mixe: icone site mixe ; votre position: icone votre position ; Lieu de l'article: icone lieu de l'article
    Trésors : 3 étoiles ; Incontournables : 2 étoiles ; Intéressants : 1 étoile ; A voir : aucune étoile.
    Plus de trésors
    Monastère de Amarbayasgalant : la cachette du bonheur
    Monastère de Amarbayasgalant : la cachette du bonheur
    Localisation : Province de Selenge, Mongolie Construction : entre 1727 et 1736 Superficie :
    Littoral du Dorset : surprenantes formations géologiques
    Littoral du Dorset : surprenantes formations géologiques
    Localisation : Dorset, Angleterre Superficie : 2 550 ha Année d’inscription au patrimoine mondial : 2001 5
    Monastère de Morača : le royaume du pèlerinage
    Monastère de Morača : le royaume du pèlerinage
    Localisation : Métropole du Monténégro et du littoral, Monténégro Année de
    Canyon de Chelly : l’un des plus beaux paysages en Amérique
    Canyon de Chelly : l’un des plus beaux paysages en Amérique
    Localisation : Arizona, États-Unis Superficie : 374,2 km2 Création : 1er avril 1931 5 raisons qui vous
    Calakmul : la plus puissante des cités mayas
    Calakmul : la plus puissante des cités mayas
    Localisation : Campêche, Mexique Superficie : 180 000 km² Année d’inscription au patrimoine mondial de
    Berat : une vieille ville au charme surprenant
    Berat : une vieille ville au charme surprenant
    Localisation : Berat, Albanie Superficie : 379,98 km2 Population : 60
    Partagez
    168624
    Likes
    2
    Tweet
    22
    Likes
    Partenaire Santé:
    get a new key Probably the developer key was entered