Restez connecté:
Tresorsdumonde soutient l'UNICEF ! En 2020, ce sont 2221€ qui ont pu être reversés grâce à votre aide. En savoir plus?
Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

Harran 

Trésors du monde:Harran 

A

NOTE:  
(Non noté)

Harran : le séduisant berceau des Abassides

Localisation : province de Sanliurfa, Turquie

Superficie : 105 378 hectares

Altitude : 355 m

5 raisons qui vous feront visiter Harran

    1) Son histoire est palpitante

    Harran est sans doute l’un des coins les plus contrastés de Turquie. Située au carrefour de régions comme Damas et Ninive, cette charmante ville proche de la frontière syrienne s’est formidablement illustrée par le passé. Son envergure est mondiale ! Implantée au cœur de champs de coton, elle a été rendue célèbre par la bataille de Carrhes, ancien nom de la ville. En effet, le général Suréna et ses hommes y infligèrent une sévère défaite aux légions romaines en juin 53 av. J.-C. C’était un exploit retentissant. D’autre part, elle est considérée comme une référence pour les chrétiens, car l’histoire raconte que le patriarche Abraham y a vécu ainsi qu’une partie de sa famille. Vous qui pensez donc visiter un endroit anodin, vous serez agréablement surpris !

    2) Elle a abrité la plus vieille université du monde

    Malgré ses apparences simplistes, Harran est un précieux site archéologique. Son fabuleux rayonnement du passé a traversé les temps. Vous y découvrirez la plus ancienne des universités mondiales. Même s’il ne reste que des pans de mur, prenez conscience que vous êtes à un haut lieu du savoir. Durant la période des Abbasides, Harran était le centre de traduction des œuvres astronomiques, de médecine, en résumé de documents scientifiques grecs. Elle a surtout servi de pépinières à d’éminents hommes scientifiques. La silhouette de son architecture reste visible et très remarquable de loin. Bienvenue à la capitale scientifique anatolienne.

    3) Son habitat est extraordinaire

    De nos jours, Harran est très connue pour le charmant style très particulier de ses résidences. Ses splendides maisons en forme de ruche séduisent tous les visiteurs. Réalisée avec une matière s’apparentant à l’argile, elle est caractéristique de la Turquie et d’une partie de la Syrie. Elle se présente généralement avec une base de rectangle et un toit triangulaire ingénieusement fait. Votre admiration sera grandiose quand vous entrerez dans l’enceinte dès ces attirantes résidences. Aujourd’hui, la plupart ne sont plus habitées, mais continuent de faire l’objet de toutes les convoitises. Faites-vous plaisir !

    4) Son magnifique château a fait sa fierté

    Le glorieux passé lointain de cette somptueuse ville n’a pas fini de vous surprendre ! Au sud-est de Harran se trouvait une impressionnante forteresse. Toujours aussi gigantesque malgré le poids de l’âge, son ossature est exceptionnelle ! Elle est implantée sur une colline, et vous pourrez admirer ses superbes tours et son majestueux bâtiment central. Rien qu’à observer l’organisation et la façon dont les différentes parties du complexe sont interconnectées, vous comprendrez aisément pourquoi elle a été si importante dans la défense de la ville. Suivez les guides et parcourez ces lieux, car cette forteresse est agréable et mérite un détour.

    5) Ces édifices religieux sont époustouflants

    Identifiable à distance par son admirable minaret de près de 33 m de haut, la mosquée de Harran est fantastique. C’est en réalité la plus grande mosquée anatolienne. En dehors de l’épatant habitacle du muezzin, longtemps utilisé comme observatoire, beaucoup d’éléments incroyablement conservés restent intéressants sur place. On peut citer son mihrab, sa pétillante fontaine et certains pans de ses murs. En allant dans la partie moderne de la ville, vous visiterez la mosquée utilisée de nos jours, ainsi qu’un chouette mausolée avec un décor pittoresque rendant le site irrésistible ! Harran vous en mettra plein la vue.

    Hôtels et hébergements à proximité

    Booking.com

    Quand partir ?

    Temperature
    Précipitations (millimètres)
    Ensoleillement

    Janvier

    En janvier, le temps est peu favorable à une visite à Harran. Les températures de cette région de la Turquie ne sont pas complètement propices pour explorer les merveilles qu’elle contient. Il fait froid, ce qui n’encourage pas les escapades. Les valeurs minimales moyennes sont de 1.5 °C et témoignent de la fraîcheur qui règne en cette période à Harran. Quant aux températures maximales moyennes, elles sont de 10.6 °C. Harran est une ville et en même temps un district de la Turquie. Elle est au carrefour des villes de Ninive, Damas et Karkemich. Les précipitations moyennes de ce mois sont de 68 mm pour 9 jours de pluie.

    Février

    Les visiteurs qui comptent se rendre à Harran au cours du mois de février devront savoir que ce mois n’est pas des plus propices. En effet, il est peu favorable de visiter cette région située au sud-est de l’actuelle Turquie en ce mois. Avec des températures basses, les visiteurs ne pourront pas apprécier, à leur juste valeur, les murailles de la ville antique, longues de 5 km. Les températures moyennes minimales sont de 2,5 °C alors que les maximales moyennes sont de 12,9 °C. Harran est un véritable site archéologique dont la visite devrait se faire pendant qu’il fait beau temps. Même s’il n’est pas déconseillé de s’y rendre au cours de ce mois, il ne faut pourtant pas traîner longtemps dehors. Les précipitations sont de 54 mm pour 8 jours de pluie.

    Mars

    Le mois de mars ne présente pas les meilleurs atouts pour une visite dans la localité de Harran. Pendant ce mois, le climat est glacial avec des températures qui remontent même si elles sont toujours basses. Au cours de ce dernier mois du premier trimestre, le thermomètre affiche des températures minimales moyennes de 5,3 °C et des variables maximales d’une moyenne de 17,4 °C. Conjointement avec la ville de Sanliurfa, la région de Harran est sur la liste indicative de l’UNESCO, au patrimoine mondial. La ville ne présente pas son meilleur visage en ce mois, mais accueille néanmoins des touristes. Les précipitations moyennes sont de 49 mm. Il pleut pendant 6 jours au cours de ce mois.

    Avril

    Avril est peu favorable pour des randonnées à Harran. Les températures minimales ont une moyenne de 9.3 °C. C’est un climat qui entretient la grisaille et qui fait perdre au paysage de la région, toute sa splendeur. Si vous désirez visiter les deux villages de Harran, typiquement construits en pierre et en argile, vous devez sortir couverts, car les intempéries ne facilitent pas un séjour très agréable. Les températures maximales moyennes sont de 23.1 °C. Les précipitations ont une moyenne de 38 mm dans une région où il ne pleut que pendant 4 jours en avril. Les visiteurs seront donc limités dans leur déplacement.

    Mai

    Ne savez-vous pas quel mois choisir pour vous rendre à Harran en Turquie ? Le mois de mai est l’occasion offerte pour passer des moments très agréables. Le temps est donc très favorable pour des visites touristiques. Les températures minimales moyennes sont de 13.9 °C et les valeurs maximales moyennes sont de 29.7 °C. L’architecture de la région constitue son principal charme, notamment ses maisons en forme de dôme conique. Elle dispose également de nombreux sites historiques qui font d’elle un musée en plein air. Les niveaux d’eau atteignent jusqu’à 28 mm de précipitations. Le temps est moins pluvieux en mai avec seulement 3 jours de pluie.

    Juin

    Juin est peu favorable pour des visites de sites dans la région de Harran, en Turquie. Le temps est moins clément avec un thermomètre qui affiche des températures en dessous de 20 °C pour les minimales. En effet, ces variables ont une moyenne de 18.5 °C. Quant aux températures maximales moyennes, elles s’estiment à 35.4 °C. Pour les visiteurs ce n’est pas une période tout à fait recommandée pour passer de belles vacances. Il faut remarquer toutefois que les températures de ce mois sont moins hostiles que d’autres. Les précipitations au cours du mois de juin sont de 4 mm pour aucun jour de pluie.

    Juillet

    Le mois de juillet est favorable pour une visite dans la région du sud-ouest de la Turquie, notamment à Harran. Il y fait beau temps en cette période de l’année. Les touristes peuvent donc visiter l’ancien sanctuaire du dieu-lune dénommé « Sin » qui était vénéré par les Sémites, issus de la Mésopotamie. Cette ville est un carrefour historique et les vestiges qu’on y découvre renseignent davantage sur le rôle capital de la ville dans l’antiquité. En effet, Harran a été dominée par les Amorrites. Ensuite, ce sont les mitanni qui l’ont occupée. Elle tomba plus tard sous domination assyrienne. Les températures minimales moyennes sont de 21.7 °C et les températures maximales ont une moyenne de 39.2 °C. On observe 17 mm de précipitations et il n’y pleut pas.

    Août

    En août, il est favorable de se rendre à Harran pour visiter ses sites archéologiques. Les températures sont abordables. Les touristes peuvent visiter les stèles de la région. Elles sont souvent gravées en caractère cunéiforme et évoquent le roi Nabonide, une personnalité qui a dirigé Babylone. Les températures minimales moyennes sont de 21.1 °C tandis que les plus élevées ont une moyenne de 38.8 °C. Les touristes pourront également visiter cette ville considérée comme le berceau de l’hellénisme. Les précipitations ont une moyenne de 10 mm et il ne pleut pas pendant le mois d’août. Vous pouvez donc profiter, le plus possible, de ce beau temps pour bien déambuler dans la ville.

    Septembre

    Septembre est très favorable pour des escapades dans la région de Harran. Le climat est plus que jamais favorable pour s’imprégner de l’histoire de cette région de la Turquie. Cette ville a connu aussi bien une civilisation chrétienne que musulmane. La légende raconte que le prophète Abraham y aurait passé une partie de sa longue vie. Ce dernier étant un personnage reconnu par la bible et le coran, les touristes chrétiens et musulmans pourront revisiter le parcours de cet homme de foi. Les températures minimales moyennes sont de 16.7 °C. Quant aux maximales, le thermomètre donne une moyenne de 34.5 °C. Les précipitations sont dans l’ordre de 2 mm pour aucun jour de pluie.

    Octobre

    Octobre est favorable pour des sorties touristiques à Harran. Les températures sont plus clémentes. Particulièrement, les sites de l’université et de la mosquée sont attrayants. Les visiteurs pourront prendre du plaisir en se rendant sur ces deux sites. Les températures minimales moyennes sont de 11.7 °C pour des valeurs maximales moyennes de 27.5 ° C. Il faut signaler qu’un petit périmètre de 30 mètres carrés environ a été créé dans la zone d’excavation de la mosquée. Ainsi les touristes sont initiés aux techniques d’archéologique. Les précipitations sont de 21 mm d’eau pour deux journées de pluie au cours de ce mois. Les touristes pourront aussi se faire raconter l’histoire de la bataille de Harran.

    Novembre

    Le mois de novembre est peu favorable pour des visites à Harran. Il faut remarquer qu’au cours de ce mois, les températures amorcent une chute et donc on observe un climat de plus en plus froid. Les températures minimales moyennes sont de 6.2 °C alors que le thermomètre révèle des températures maximales moyennes de 19.4 ° C. Il n’est donc pas conseillé de passer beaucoup de temps à l’extérieur, au cours de l’avant-dernier mois de l’année. Les visiteurs ne pourront pas faire des expériences de fouilles archéologiques en novembre, mais pourront quand même se faire raconter la vie de Jacob, fils d’Isaac dans cette ville. Les précipitations moyennes sont de 35 mm pour 4 jours de pluie.

    Décembre

    Le mois de décembre est peu favorable pour des visites dans la région de Harran. À la fin de l’année, l’hiver dicte sa loi dans la région et ne permet pas le déroulement aisé des activités touristiques. Les températures minimales moyennes sont de 3 °C. Ce lieu historique de la bataille de Carrhes n’est pas totalement propice pour des escapades en décembre. Les températures maximales moyennes prouvent d’ailleurs que le climat est froid. Elles sont en moyenne de 12.5 °C pour des précipitations de 62 mm. Il est alors conseillé aux touristes qui tiennent à se rendre à Harran en décembre, de préparer leur kit contre ce mauvais temps. Il pleut pendant 7 jours au cours de ce mois.

    Le saviez-vous ?

    • La bataille de Carrhes a inspiré l’écrivain Pierre Corneille pour sa tragédie Suréna, Général des Parthes
    • Le jeu vidéo Dying Light se déroule dans une ville nommée Harran
    • L’astronome et mathématicien Al-Battani est originaire de Harran.
    ACTUELLEMENT, 3374 TRESORS SUR TRESORSDUMONDE
    Naviguez sur la carte du monde pour découvrir l’ensemble des 3374 trésors et cliquez sur un icône pour obtenir plus d’informations sur le lieu !
    Légende :
    Site naturel: icone site naturel ; Monument: icone monuments ; Mixe: icone site mixe ; votre position: icone votre position ; Lieu de l'article: icone lieu de l'article
    Trésors : 3 étoiles ; Incontournables : 2 étoiles ; Intéressants : 1 étoile ; A voir : aucune étoile.
    Plus de trésors
    Ushiku Daibutsu : la plus haute statue de bronze du monde
    Ushiku Daibutsu : la plus haute statue de bronze du monde
    Localisation : Ushiku, Japon Hauteur : 120 m Année de construction : 1993 4 raisons de
    Sao Paulo : faites-vous illuminer par cette étoile brésilienne
    Sao Paulo : faites-vous illuminer par cette étoile brésilienne
    Localisation : Sud-est du Brésil Superficie : 152 300 ha Altitude : 760 m 5 raisons qui vous
    Pont-canal de Pontcysyllte : sur les hauteurs d’un ouvrage vertigineux
    Pont-canal de Pontcysyllte : sur les hauteurs d’un ouvrage vertigineux
    Localisation : Wrexham, Pays de Galles Superficie : 105 ha Année d’inscription au patrimoine
    Chutes de Li Phi : les majestueuses vagues tourbillonnantes
    Chutes de Li Phi : les majestueuses vagues tourbillonnantes
    Localisation : Don Khon, Laos Hauteur : 21 m Débit maximal : 50 000 m3/s 5 raisons qui
    Corinthe : l’une des plus importantes villes de la Grèce
    Corinthe : l’une des plus importantes villes de la Grèce
    Localisation : Corinthie, Grèce Superficie : 102 km2 Population : 36 500 habitants 5 raisons qui vous
    Péninsule de Banks : un paradis flottant sur la mer !
    Péninsule de Banks : un paradis flottant sur la mer !
    Localisation : Canterbury, Nouvelle-Zélande Superficie : 1 150 km² Altitude : 919 m 5 raisons qui vous pousseront
    Partagez
    163318
    Likes
    2
    Tweet
    22
    Likes
    Partenaire Santé:
    get a new key Probably the developer key was entered