Restez connecté:
Tresorsdumonde soutient l'UNICEF ! En 2020, ce sont 2221€ qui ont pu être reversés grâce à votre aide. En savoir plus?
Citerne Basilique 

Trésors du monde:Citerne Basilique 

A

Citerne Basilique 

Trésors du monde:Citerne Basilique 

A

Citerne Basilique 

Trésors du monde:Citerne Basilique 

A

Citerne Basilique 

Trésors du monde:Citerne Basilique 

A

Citerne Basilique 

Trésors du monde:Citerne Basilique 

A

Citerne Basilique 

Trésors du monde:Citerne Basilique 

A

NOTE:  
3.3/5 Excellent ! (3 votes)

Citerne Basilique : une gigantesque citerne souterraine

Localisation : Istanbul, Turquie

Superficie : 800 ha

Altitude : 400 m

5 raisons qui vous pousseront à découvrir la citerne basilique

    1) Car sa localisation au sein de la capitale byzantine vous séduira

    Cette citerne, au cœur de la Turquie, est touristiquement incontournable ; c’est l’un des monuments les plus spectaculaires encore visibles aujourd’hui à Istanbul. Située à l’ouest de Sainte-Sophie, entre la Mésé au sud, et l’église de la Théotokos des Chalkopratéia au nord, elle est d’une beauté divine. C’est vraiment beau. Ses jeux de couleurs vous fascineront surtout si vous aimez faire des photos. C’est un havre de beauté ! La visite de cette merveille vous plongera dans un autre univers. L’atmosphère spéciale au gré de la musique soufie et de l’éclairage délicat vous captivera.

    2) Vous y trouverez de nombreux sites attrayants

    Avec un nombre impressionnant d’attractions incontournables, toutes situées à proximité les unes des autres, la ville a su s’imposer comme une destination touristique extrêmement populaire. Chacun y vient pour admirer la beauté épique de la Mosquée bleue, de Sainte-Sophie, du palais de Topkapi. Vous y découvrirez beaucoup de musées, lesquels sont des merveilles concentrées sur le site d’un ancien hippodrome byzantin. À la fois restreinte et empreinte de paix et de tranquillité, cette zone constituée d’un dédale de rues originales et d’allées discrètes saura vous combler avec ses vues majestueuses sur le détroit du Bosphore et sa sélection impressionnante d’hébergements adaptés à toutes les bourses et à tous les goûts.

    3) Car son architecture est une merveille

    La construction de la citerne fut entreprise dès 1597 pour ne s’achever qu’en 1660. Vous y découvrirez de flamboyantes images familières du paysage stambouliote, elles sont élégantes et hyper originales. Elle est surtout remarquablement située au fond de la place Eminönü, à la sortie du pont de Galata. Très extraordinaire, elle est un exemple harmonieux d’architecture ottomane classique, avec sa superposition de coupoles et de demi-coupoles, et ses deux minarets à triples balcons. Vous y verrez beaucoup de cadres somptueux qui accueillent de façon très régulière de nombreux touristes venant des quatre coins du monde. Vous y passerez des moments inoubliables !

    4) Elle affiche pour vous une myriade de statues

    Les statues byzantines sont en foison dans la Citerne basilique. Dès que vous entrerez, vous tomberez dans un embarras de choix. Toutes les statues sont un véritable chef-d’œuvre. Elles vous captiveront de leur charme. La Citerne est à 378 marches des mines de sel de Wieliczka, près de Cracovie. Elles vous mèneront vers la voûte bardée de statues ! Vous n’aurez qu’une envie, apercevoir enfin les statues, les lustres et la magnifique cathédrale que renferme cet endroit incroyable. Heureusement, un ascenseur hors pair, superbement construit, vous ramènera à la surface. Là, vous aurez une panoplie de vues spectaculaires.

    5) Sa construction purement byzantine vous fera tomber des nues

    Les colonnes sont superbement surmontées de chapiteaux de styles ioniques et corinthiens à l’exception de quelques colonnes de style dorique autrement stylisées. Vous y découvrirez l’une de ces colonnes dites à yeux de paon. Elle est gravée de structures rappelant les ocelles d’une plume de paon, de lignes courbes et de larmes. Elles sont hallucinantes et idéales ! Des textes anciens suggèrent que ces larmes sont là en souvenir des esclaves morts lors de la construction de l’édifice. Les murs sont constitués de briques réfractaires de 4 m d’épaisseur et enduits d’un mortier spécifique permettant de les isoler contre les dégâts infligés par l’eau.

    Hôtels et hébergements à proximité

    Booking.com

    Quand partir ?

    Temperature
    Précipitations (millimètres)
    Ensoleillement

    Janvier

    À Istanbul, le mois de janvier est particulièrement froid. Les températures varient peu. Les températures minimales moyennes sont de 03°C. Les températures maximales moyennes affichent 8,5°C. Au cours de ce mois où l’hiver dicte sa loi, une visite de la citerne basilique vous laissera littéralement frigorifié. De plus, le mois de janvier à Istanbul est marqué par près de 102 mm de précipitations. Cependant, en janvier, si vous êtes à Istanbul et que vous aimez le ski, vous pourrez vous rendre à la station de ski de Kartepe. Cette station est située à environ une heure trente minutes de route en voiture : de belles pistes vous y attendent.

    Février

    En février, l’hiver se poursuit à Istanbul avec des températures minimales moyennes de 03°C et des températures maximales moyennes de 8,7°C. L’intérieur de la citerne basilique sera tout autant froid à cette date de l’année. Par un temps aussi froid, prenez d’assaut l’intérieur des hammams. Pourquoi ne pas vous rendre au CagalogluHamami ? C’est l’un des hammams les plus célèbres d’Istanbul. Un cadre somptueux et un service de premier choix vous seront offerts à un prix très abordable. Niveau précipitations, quelques 71 mm sont à prévoir au cours du mois. Vous devrez songer à vous vêtir chaudement.

    Mars

    Mars n’est pas très favorable pour découvrir la citerne basilique. L’hiver commence par battre en retraite à Istanbul. Toutefois, les températures y sont encore basses. Les températures minimales moyennes sont de 3,9°, contre 10,7°C pour les températures maximales moyennes. Près de 70 mm de précipitations sont enregistrées dans la ville. Prenez plutôt la direction du quartier des affaires de Maslak à mi-chemin avec le quartier d’Istinye sur le Bosphore vous trouverez Istinye Park. Vous pourrez vous réfugier dans ce grand centre commercial pour y faire des achats. Découvrez ses boutiques de vêtements, sa section restauration, ses salles de cinéma, etc.

    Avril

    Avril, c’est le printemps dans la ville d’Istanbul. Visitez la citerne basilique à cette période de l’année, ce sera l’avoir pour vous tout seul, car Istanbul est encore vide de touristes en avril. Les températures commencent par être agréables. Les températures minimales moyennes sont de 7,5°C et les températures maximales moyennes affichent 15,9°C. Prenez de l’avance sur tous les autres touristes pour rencontrer aisément Yerebatan Sarnıcı, la citerne enfouie sous terre. Appréciez sa structure magnifique et laissez-vous éblouir par sa gestuelle de couleurs au soleil. Avec des précipitations qui s’élèvent à 51 mm, votre découverte de la ville d’Istanbul sera agréable.

    Mai

    En mai, le printemps se poursuit à Istanbul. Vous pourrez vous balader dans ses rues et vous détendre dans l’un de ses nombreux parcs pour apprécier la saison de la tulipe. Mais ce que vous devrez surtout faire, c’est une visite de la citerne basilique. En y arrivant, vous y trouverez de nombreuses autres attractions. Vous pourrez par exemple voir la Mosquée bleue, la basilique de Sainte-Sophie, le palais de Topkapi, et beaucoup d’autres musées. Pour vous accompagner, vous aurez des températures minimales moyennes de 11,7°C et des températures maximales moyennes de 20,6°C. Au cours du mois de mai, 33 mm de précipitations sont enregistrées.

    Juin

    En juin, l’été démarre à Istanbul. La saison du tourisme et des activités estivales est lancée. Les températures sont chaudes. Les températures minimales moyennes sont  de 15,9°C. Quant aux températures maximales moyennes, elles sont de 25,3°C. Les précipitations baisseront à 30 mm. Ces conditions vous offriront une visite agréable de la citerne basilique. Ce site dont la construction a été entamée en 1597 et achevée en 1660 vous ouvrira ses portes pour des découvertes enrichissantes. Appréciez son ensemble de représentations propres au panorama stambouliote.

    Juillet

    L’été se poursuit en juillet à Istanbul. Cette période est idéale pour se faire subjuguer par l’architecture de la citerne basilique. Vous serez ébloui par le style caractériel de l’architecture ottomane classique qu’elle dégage. À travers sa configuration superposant coupoles et demi-coupoles, et ses deux minarets à triples balcons, ce lieu sera un régal pour vos yeux. Vos sorties touristiques au cours de juillet seront animées par des températures minimales moyennes de 18,6°C et des températures maximales moyennes de 27,6°C. 22 mm de précipitations sont à prévoir au cours de ce mois idéal pour faire aussi du bateau.

    Août

    Avec des températures minimales moyennes de 18,9°C et des températures maximales de 27,5°C, le mois d’août est idéal pour le tourisme à Istanbul. Prenez rendez-vous avec la citerne basilique pour admirer sa flopée de statues. Ces statues, toutes magnifiques, sont partout dans la citerne. Vous pourrez les examiner de près et admirez leur structure. Vous pourrez aussi contempler les lustres et la charmante cathédrale de cette citerne splendide. Après votre excursion, détendez-vous à Burc Beach. Sur cette plage de 2 km de sable fin, vous pourrez aussi faire de nombreuses activités. En août, vous ferez face à quelque 32 mm de précipitations.

    Septembre

    Le mois de septembre marque la fin de l’été à Istanbul. Par ce temps encore agréable, vous pourrez apprécier l’édifice délicat de la citerne basilique. Les températures minimales moyennes sont de 15,6°C et les températures maximales moyennes de 24,1°C.  La citerne basilique dispose de colonnes coiffées de chapiteaux de styles ioniques, corinthiens et doriques. Cette découverte minutieuse de la citerne de basilique vous cultivera énormément. Ponctuez vos journées aussi par un passage à la piscine. Celle du Conrad Istanbul BosphorusHotel, très spacieux, vous propose en complément le bar de l’hôtel. Les précipitations seront de 46 mm.

    Octobre

    L’automne démarre en octobre à Istanbul. Les températures commencent par être plus basses. Les températures minimales moyennes sont de 12,1°C tandis que les températures maximales moyennes affichent 19,4°C. Par ces températures, vous pourrez rechercher et découvrir les œuvres de street art à travers la ville, mais aussi visiter la citerne basilique. Les précipitations au cours du mois d’octobre seront de 73 mm. Découvrez au cours de ce mois l’histoire de la construction de la citerne basilique. À l’enceinte de ce monument magnifique, vous apercevrez et vous cultiverez sur les textes anciens à la mémoire des esclaves morts pendant sa construction.

    Novembre

    En novembre, l’automne se poursuit dans les rues d’Istanbul. Le climat ne se prête pas à une visite de la citerne basilique. Les températures commencent par être moins agréables. Les températures minimales moyennes passent à 8,4°C et les températures maximales moyennes à 14,9°C. Les précipitations prennent de la valeur et atteignent 91 mm. Profitez plutôt de ce climat pour rester à l’intérieur des restaurants de la ville. Découvrez-y la cuisine ottomane. À cette période de l’année, vous aurez le choix entre des poissons frais de la mer Noire ou de celle de Marmara comme le lüfer, le palamut, l’espadon, ou le mercan.

    Décembre

    En décembre, le climat est très défavorable pour des activités en plein air. Si vous prévoyez de découvrir la citerne basilique, le temps à cette période de l’année n’est pas adéquat. En effet, les températures minimales moyennes chutent à 5,4°C et les températures maximales moyennes ne sont que de 11°C. Les précipitations de 124 mm atteignent leur plus haut niveau au cours de l’année. Avec un tel climat, blottissez-vous à l’intérieur des hammams. Vous pourrez aussi, si les précipitations vous le permettent, boire un café sur la rue AtiyeSokak.

    Le saviez-vous ?

    • C’est la première basilique en Asie
    • Elle a été construite sous Constantin
    • Cette grande citerne alimentait en eau le palais impérial.

    Les avis des internautes (1)

    Par Amine Tlemsani, le 12/01/2018,
    Un de mes points forts préférés dans un pays plein de nombreuses attractions. La citerne bien conservée est impressionnante et l'utilisation historique de cet endroit comme un stockage d'eau souterraine est incroyable dans le concept.
    ACTUELLEMENT, 3374 TRESORS SUR TRESORSDUMONDE
    Naviguez sur la carte du monde pour découvrir l’ensemble des 3374 trésors et cliquez sur un icône pour obtenir plus d’informations sur le lieu !
    Légende :
    Site naturel: icone site naturel ; Monument: icone monuments ; Mixe: icone site mixe ; votre position: icone votre position ; Lieu de l'article: icone lieu de l'article
    Trésors : 3 étoiles ; Incontournables : 2 étoiles ; Intéressants : 1 étoile ; A voir : aucune étoile.
    Plus de trésors
    Chateaux de Brühl : des édifices magnifiques
    Chateaux de Brühl : des édifices magnifiques
    Localisation : Rhénanie, Allemagne Superficie : 83 ha Année d’inscription au patrimoine mondial
    Palais du Reichstag : le plus fameux patrimoine allemand
    Palais du Reichstag : le plus fameux patrimoine allemand
    Localisation : Berlin, Allemagne Type : Parlement Année de construction : 1 894 5 raisons qui
    Kampala : la somptueuse métropole ougandaise
    Kampala : la somptueuse métropole ougandaise
    Localisation : centre de l’Ouganda, Ouganda Superficie : 195 km² Densité : 8511 hab./km² Altitude :
    Sikinos : un joyau parmi les îles de la Grèce
    Sikinos : un joyau parmi les îles de la Grèce
    Localisation : Cyclades, Grèce Superficie : 41 km2 Population : 238 habitants Densité : 5,8 hab/km2 5 raisons qui
    Shaki : une des plus attrayantes villes d’Azerbaïdjan
    Shaki : une des plus attrayantes villes d’Azerbaïdjan
    Localisation : Nord-ouest de l’Azerbaïdjan Superficie : 9 km2 Population : 63 700 habitants 5 raisons qui
    Roskilde : découvrez cette merveilleuse cité danoise
    Roskilde : découvrez cette merveilleuse cité danoise
    Localisation : île de Seeland, Danemark Population : 9 320
    Partagez
    163318
    Likes
    2
    Tweet
    22
    Likes
    Partenaire Santé:
    get a new key Probably the developer key was entered