Restez connecté:
Tresorsdumonde soutient l'UNICEF ! En 2020, ce sont 2221€ qui ont pu être reversés grâce à votre aide. En savoir plus?
Parc de Talampaya

Trésors du monde:Parc de Talampaya

A

Parc de Talampaya

Trésors du monde:Parc de Talampaya

A

Parc de Talampaya

Trésors du monde:Parc de Talampaya

A

Parc de Talampaya

Trésors du monde:Parc de Talampaya

A

Parc de Talampaya

Trésors du monde:Parc de Talampaya

A

Parc de Talampaya

Trésors du monde:Parc de Talampaya

A

Parc de Talampaya

Trésors du monde:Parc de Talampaya

A

Parc de Talampaya

Trésors du monde:Parc de Talampaya

A

NOTE:  
(Non noté)

Parc de Talampaya : la nature à l’état brut

Localisation : Argentine

Superficie : 2150 km²

Année d’inscription à l’UNESCO : 2000

4 bonnes raisons de visiter le parc national de Talampaya

Le parc national de Talampaya a été officiellement créé en 1997, mais il existait déjà sous la forme d’un parc provincial depuis 1975. Sa principale attraction est son immense canyon de 3 kilomètres de long, dont les parois peuvent atteindre jusqu’à 145 mètres de hauteur. Au beau milieu de ce désert rouge, cette faille exceptionnelle donne un aspect lunaire au parc qui n’en est ainsi que plus beau et plus intrigant. Dans cette ancienne rivière, ont été retrouvées des traces attestant de la présence de dinosaures dans la région il y a plusieurs dizaines de millions d’années. Des cultures humaines y ont également séjournées et la nature y a dessiné des formes dont elle seule a le secret.

Les cultures Diaguita et Cienaga ont laissé des traces de leur vie dans la région grâce notamment à de nombreux pétroglyphes, ces sculptures inscrites directement dans la roche comme à Petra en Jordanie. La « Puerta del Cañon » qui marque l’entrée de celui-ci est très riche en détails et vraiment impressionnante. Ces pétroglyphes complètent avec majesté le théâtre déjà splendide des lieux, et s’ajoutent aux formations géologiques aux formes humaines comme les Rois mages, le Curé ou le Moine. Un moment unique à vivre, dans une atmosphère inoubliable !

Le parc national de Talampaya n’est accessible qu’en compagnie d’un guide, en excursion 4×4 ou à pied. Cette mesure de protection de la richesse naturelle de l’endroit prise par les autorités argentines a permis une sauvegarde totale de la faune et de la flore. On peut y admirer, avec un peu de chance ou un bon guide, des pumas, des condors des Andes, des maras (une espèce endémique d’Argentine menacée) ou encore des vigognes. Un véritable régal pour les yeux !

Si la province de la Rioja est moins célèbre que ses voisines San Juan ou Cordoba, elle abrite une richesse naturelle exceptionnelle alliant des plaines désertiques et les montagnes andines dans un concert de terre rouge et de climat aride. A proximité se trouvent le parc d’Ischigualasto (également classé à l’UNESCO) et la Laguna Brava, deux sites exceptionnels que vous ne devez pas manquer si vous êtes de passage dans cette région du nord-ouest de l’Argentine.

Hôtels et hébergements à proximité


 
 Booking.com

Quand partir ?

MoisMin./Max. ( C)Précipitations
Janvier 17.3° / 32.3° 56 mm
Février 15.8° / 31.1° 52 mm
Mars 13.3° / 27.5° 36 mm
Avril 8.2° / 23.2° 9 mm
Mai 4.6° / 19.3° 4 mm
Juin 1.4° / 16.1° 2 mm
Juillet 0.5° / 16.4° 3 mm
Août 2.5° / 18.9° 4 mm
Septembre 5.8° / 22.2° 5 mm
Octobre 9.7° / 25.3° 13 mm
Novembre 13.2° / 29.1° 24 mm
Décembre 16.1° / 31.2° 34 mm

Le saviez-vous ?

01 Vous pouvez opter pour l’itinéraire classique de découverte du parc, ou bien des circuits alternatifs qui contournent le canyon, et même une excursion nocturne les soirs de pleine lune !
02 Le parc se trouve à une altitude moyenne de 1300 mètres.

Track Location

Naviguez sur la carte du monde pour découvrir l’ensemble des trésors et cliquez sur un icône pour obtenir plus d’informations sur le lieu !
Légende :
Site naturel: icone site naturel ; Monument: icone monuments ; Mixe: icone site mixe ; votre position: icone votre position ; Lieu de l'article: icone lieu de l'article
Trésors : 3 étoiles ; Incontournables : 2 étoiles ; Intéressants : 1 étoile ; A voir : aucune étoile.