Restez connecté:
Tresorsdumonde soutient l'UNICEF ! En 2020, ce sont 2221€ qui ont pu être reversés grâce à votre aide. En savoir plus?

Road trip en Irlande en 15 jours : les incontournables !

Publié le 17/11/2021

Irlande Dublin

Pont Samuel Beckett Dublin, Irlande

Pour cette aventure exotique de 15 jours, cap sur l’Europe de l’Ouest où nous découvrirons une merveille de la nature façonnée par l’Homme : L’Irlande. Entre ses sites historiques vieux de plusieurs siècles et ses constructions à la pointe de la modernité, autant vous le dire tout de suite : on est parti pour une immersion des plus épiques sur cette île enchantée.

15 jours de road trip en Irlande, que voir ? Quels incontournables ? Comment se préparer ?

Dans cet article, je vous présente mon itinéraire « coup de cœur » pour un road trip en Irlande. C’est parti !

Jour 1 et 2 du road trip : On atterrit à Dublin, la séduisante capitale d’Irlande

Dublin, c’est probablement le compromis le plus réaliste entre antiquité et modernité que j’ai jamais connu. Une ville absolument magnifique qui vous donne l’impression de voyager dans le temps d’une rue à une autre. Et que dire de ses habitants ? De vraies « ourses en peluche » : extrêmement sympas et très accueillants.

Mais pourquoi Dublin en premier ?

Tout simplement parce qu’elle est la capitale de ce magnifique pays et elle en abrite l’aéroport principal. Loin de vouloir lui jeter toutes les fleurs, il faut quand même préciser qu’elle figure dans le très célèbre classement des capitales d’Europe les plus enivrantes !

Dublin Irlande

Le pont "ha'penny" à Dublin, Irlande

 

Et à juste titre : il y a de quoi vous assommer entre les vieux bâtiments d’une majestuosité renversante et les rues aux allures futuristes décorées de mille couleurs.

Le majestueux Trinity College

À Dublin, vous aurez énormément de choses à voir, à commencer par le fameux Trinity College. Cet établissement vieux de plus de 500 ans est un véritable trésor pour l’Irlande. Il s’agit d’ailleurs de la plus prestigieuse université de tout le pays.

Trinity College Irlande

Le Trinity College à Dublin, Irlande

Une merveille architecturale où est formée toute une flopée de talentueux étudiants de divers horizons. Pas de doute à se faire quant à la qualité des cours qui y sont prodiguées : la gigantesque bibliothèque à elle seule en dit déjà long sur le sujet.

Il est maintenant temps de descendre dans les rues de Dublin, et je pense notamment à Camden Street.

Camden Street: le coin des beaux-arts façon « street »

Si vous vous demandiez comment faire d’une rue une œuvre d’art, nul autre lieu que Camden Street pour vous l’enseigner. De magnifiques fresques vous y attendent et longent toutes les ruelles. Une petite soif ? Un saut dans le très populaire Bar « The Bernard Shaw » et vous êtes complètement désaltérés.

Mur sur lequel sont peints des graffitis, à Dublin, en Irlande.

 

Mais ce n’est pas tout ! Un tour à l’arrière du bar et la stupéfaction sera à son comble. Une « Street Art » d’un tout autre niveau surplombe toute la ruelle, sur chacun des murs : c’est franchement renversant. AH oui, il y a de quoi changer à tout jamais l’idée que vous vous faisiez de l’Irlande.

Un tour au Phœnix Park pour faire « coucou » aux superbes daims

Pensez-vous en avoir fini avec Dublin ? Détrompez-vous, vous êtes loin d’être assez surpris ! On s’éloigne un peu du centre-ville pour faire cap sur le prodigieux Phoenix Park. Ne rêviez-vous donc pas dans votre enfance rencontrer des daims européens ? Vous allez enfin pouvoir concrétiser votre rêve !

Cet abri animalier comme on en voit que très peu abrite en son sein de très beaux daims libres de leurs mouvements.

Phoenix park Irlande

Phoenix park Irlande

 

Que diriez-vous d’aller plus loin et de les toucher ? Il n’y a aucune crainte à avoir : ces petites merveilles sont faciles à approcher et apprécient beaucoup la compagnie humaine.

La nuit tombe. Le moment parfait pour faire la tournée des bars. Et je pense à un Pub particulier dont le nom résonne incessamment à chaque coin de rue : « Temple Bar ».

Temple Bar : une bonne Guinness pour finir en beauté cette journée

Alors, le Temple Bar est sans nul doute le plus réputé de tout Dublin : je vous l’avais dit, ils l’ont tous à la bouche. Certainement à cause de la très savoureuse Guinness qui y est servie.

L'étonnant quartier de Temple Bar à Dublin la nuit - un endroit populaire

 

Prendre une Guinness peut toutefois vous paraître trop commun, mais croyez-moi, tout prendra son sens une fois que vous serez confortablement assis au Temple Bar, à siroter cette bonne bière fraiche en compagnie des riverains et autres touristes.

Howth : l’une des plus belles aurores auxquelles vous aurez l’occasion d’assister

Direction l’est de Dublin dès les premières lueurs du jour pour découvrir la plus belle ville du comté de Fingal : Howth. C’est le « must-see » de la région, si vous désirez apprécier l’un des plus beaux levers de soleil de la Terre entière. Une expérience inoubliable qu’il faudra vivre, quitte à escalader une montagne.

Howth Irlande

Phare de Howth et océan

 

Maintenant, nous allons terminer notre virée en Ferry à Dublin en couleurs dans quelques quartiers très « colorés » de Dublin. Il s’agit notamment des magnifiques Fitzwilliam Square ou encore Merrion Square et de leurs belles portes peintes de couleurs extrêmement vives. Impossible de les rater. Le phénomène s’étend d’ailleurs jusque dans Saint Stephen’s Green.

Belle manière de terminer notre road trip à Dublin je trouve. Et vous ? Vous n’êtes pas entièrement comblé par l’Irlande ? Eh bien elle a bien plus à vous offrir ! On embarque pour les alentours de Dublin : Lough Tay et Powerscourt.

Jour 3 : Lough Tay et Powerscourt pour des bains de soleil et de verdure

Il faut dire que l’Irlande brille de par ses magnifiques levers de soleil à couper le souffle. En effet, un tour à Lough Tay en matinée et vous pourrez encore assister à une féérie matinale. Vous n’aurez même pas besoin de descendre de votre Ferry pour en apprécier la toute beauté : c’est même en plein milieu de la route que le spectacle est le plus jouissif.

Sortez les caméras, c’est le moment de prendre des photos !

Loughtay Irlande

Lac Lough Tay

 

Le soleil commence d’abord par sublimer la vallée, puis progresse majestueusement vers le lac. Parlant de route, pensez à faire un petit « coucou » aux moutons que vous allez rencontrer sur votre chemin. Il y en a pratiquement partout et ils n’empêchent en rien la circulation routière.

Que d’émerveillement, mais quasi nulle face à ce que vous réserve Powerscourt : l’abri du troisième plus beau jardin du monde entier d’après National Géographics.

Powerscourt Irlande

Phare de Howth et océan

 

Comme pour tenter de vous emprisonner dans cet assaut de splendeur, Powerscourt possède également la cascade la plus imposante de toute l’Irlande.

Un détour est de rigueur. Mais attention, vous risquez de ne plus vouloir vous en aller !

Jour 4, 5 et 6 : Nous allons brosser toute la région de Galway

« Galway Girl », vous entendez aussi cette chanson d’Ed Sheeran tourner en boucle dans votre tête ? C’est bien parce que nous venons d’atterrir à Galway, la ville la plus festive de toute l’Irlande : le cœur culturel du pays. Au cas où vous l’ignoreriez, vous venez tout de même d’atterrir dans l’une des villes les plus grandes de l’Irlande : la quatrième.

Galway

Maisons colorées autour de la rivière Corrib à Galway

 

Avec ses 80 000 habitants, et plus probablement, Galway est la ville à visiter si vous êtes fan des festivals. En effet, ce n’est pas moins de 100 festivals qui y sont animés chaque année : il faut le dire, il y a de quoi animer la ville.

Pour les grands amateurs de musiques, vous serez fort heureux d’apprendre que chaque soir, des Trad sessions sont organisés dans la plupart des pubs de Galway. J’aime bien appeler cette cité « la ville aux mille mélodies » : même les rues « chantent». En effet, faites un tour au High Street et vous rencontrerez pléthore de musiciens, instruments à la main, qui jouent des airs locaux enchanteurs.

Nous n’en avons pas fini avec Galway. On se déporte un tout petit peu du centre de Galway pour aller à la rencontre du château d’Ashford.

Le château d’Ashford

Si vous voulez un exemple de réussite totale de conservation d’un vieux monument, le château d’Ashford conviendrait parfaitement. Il est considéré comme le mieux conservé de toute la région de l’Irlande. Les beaux jardins, la magnifique étendue d’eau et le ciel légèrement nuageux, un cocktail de détails qui font d’Ashford un site touristique d’exception.

Chateau d'Ahsford Irlande

Château d'Ashford, Irlande

 

Une petite envie de fouler le sol du jardin ? Je vous comprends parfaitement. Par contre, vous allez devoir vous séparer de 10 petits euros. C’est tout ce que vous coûtera le plaisir inouï dont vous ferez l’expérience dans ce jardin, dont la beauté est mondialement connue. N’oubliez pas de vérifier le planning du château pour y tomber pile quand il faut, afin de profiter du guide, et de pouvoir pénétrer le château.

Vous serez certainement tout excité d’apprendre que ce site est également un hôtel. Eh oui, vous aurez la chance de loger dans un château pour peut-être la toute première fois de toute votre vie.

Cap sur le Château de Dunguaire

Nous n’en avions pas fini avec les châteaux ! Il en reste un tout aussi magnifique que le premier. Pour visiter cette merveille-ci, c’est le sud de Galway qui nous accueillera. Situé en plein entre un lac et une vaste étendue de verdure, le château de Dunguaire est à absolument voir. Il reflète toute la beauté de l’Irlande.

dunguaire Irlande

Château de Dunguaire dans le Co. Galway, Irlande

 

Espérons que vous ayez un drone : la vue du ciel de cette région vaut son pesant d’or.

Ross Errily : le monastère d’Irlande aux allures médiévales

Visiter ce magnifique monument vous renvoie en plein dans le 14e siècle. Son aspect légèrement gothique m’inspire une atmosphère mythique, comme une construction tout droit sortie des contes de fées. Un tour dans sa magnifique prairie et vous en profiterez pour prendre de belles photos des pâturages de moutons qui y sont. Eh oui, des moutons, vous en verrez partout en Irlande !

Ross errily Irlande

Vue aérienne de Ross Errilly Friary en Irlande

 

Que ressentez-vous ? Une immense joie de vivre n’est-ce pas ? C’est bien grâce à la magie de ce vieux monument et à toutes ces bonnes ondes qu’il dégage.

Tous en voiture à présent, direction l’Irlande du Nord : Belfast.

Jour 7 : Bienvenue en Irlande du Nord à Belfast

C’est le septième jour et nous sommes déjà en plein dans la capitale du nord de l’Irlande, Belfast. Préparez-vous à une plongée dans le vécu de cette belle oasis historique. Vous connaissez sans doute l’histoire du Titanic. Mais saviez-vous que ce paquebot légendaire avait vu le jour ici, en Irlande, à Belfast ?

Non seulement vous aurez le temps de le réaliser, mais également de visiter une merveille : le « Titanic Belfast » qui a été construit en hommage au majestueux Titanic. Un chef-d’œuvre architectural qui témoigne parfaitement de la grandeur de l’illustre Titanic.

Belfast Irlande

Coucher de soleil sur le Titanic de Belfast, Belfast, Irlande du Nord, UK

 

Je vous propose aussi de faire un tour au Freedom Walls afin d’admirer de magnifiques fresques murales historiques. Imaginez-vous vous promener sur la place et réaliser au bout d’un moment que les murs semblent vous parler. En effet, les peintures sont tellement réalistes qu’elles donnent l’impression de conter elles-mêmes l’histoire de l’Irlande. Une immersion réussie autant sur le plan visuel que sur le plan auditif.

Pour ma part, j’avais la sensation indescriptible de me retrouver aux origines de la culture irlandaise : industrie, gastronomie, musique ou même danse, tout y passait. Une expérience remarquablement renversante.

À présent, retour sur nos pas pour rendre hommage à une beauté sauvage de la côte ouest : le Connemara. Pas ces animaux éponymes ! Mais bien la région elle-même.

Jour 8 et 9 : Cap sur le Fjord de Killary Harbour et sur l’Abbaye bénédictine de Kylemore au Connemara

Bienvenue au Connemara, un réel plaisir visuel aux mille couleurs naturelles vives et vivifiantes. Pour les amoureux d’expérience authentiques, croyez-le ou non, vous serez au comble de l’extase. Un pied aux abords de la région vous fait directement réaliser pourquoi le Connemara est surnommé « le paradis écologique de l’Irlande » par de nombreux touristes.

Le lieu parfait pour une virée en amoureux, loin des bruits et du stress lié au quotidien lassant et fatigant. L’expression « mettre un break au temps » prend tout son sens ici.

Alors, on en parle de son Fjord qui nous laisse hébété ?

Le Fjord de Harbour

Cette magnifique sculpture de la nature est l’un des trésors dont chaque irlandais se vante très certainement au quotidien. Et pour cause ! 14 km de pure merveille naturelle. Une indentation montagneuse dignement réussie : le divin a dû y accorder toute son attention des semaines et mois durant.

Le Killary Harbour est un lieu dont la beauté vous prend en captivité, ne vous laissant aucun moyen de vous en échapper. À bord de votre Ferry, vous pouvez admirer le Fjord de part et d’autre de la route. Ah ! Et n’oublions pas de saluer les gardiens de la verdure de l’Irlande : ces bons moutons, que vous verrez partout ici tout au long de votre parcours.

Fjord de Harboure Irlande

Paysage dans le comté de Galway, Irlande

 

C’est l’occasion d’écouter le morceau « les lacs du Connemara » de Michel Sardou, et enfin d’en percevoir plus clairement tout le sens. Parlant de lac, vous pouvez également faire le tour de la région en bateau avec le « Killary Cruises ».

Coût personnel de cette expédition maritime : 20 € seulement pour une telle merveille. Vous sentez la fatigue venir ? Difficile à imaginer, surtout que vous devriez plutôt être complètement obnubilé par la vue.

Mais gardez-en un peu pour la suite ! L’Abbaye bénédictine de Kylemore nous attend.

L’Abbaye bénédictine de Kylemore

La vue à elle seule de ce lieu mystique et mythique peut tout à fait vous faire manquer des battements de cœur. L’air des alentours vous raconte l’histoire de la création de cette abbaye. Un magnifique cocktail de romantisme et de drame qu’aucun réalisateur de film Hollywoodien n’aurait pu imaginer même avec l’esprit le plus tordu.

Un édifice qui en temps normal devrait être un château, et qui finit par être un monastère, un lieu de refuge pour une communauté de sœurs bénédictines. On peut le dire, l’Abbaye bénédictine de Kylemore est bénie des cieux.

L'abbaye Benedictine de Kylemore

Abbaye de Kylemore dans le Connemara, Irlande

 

Un instant ! Réalisez-vous que vous êtes complètement cerné par une mince couche de brume ? Quel spectacle !

Magnifiquement situé entre la très dense forêt du Connemara, un resplendissant lac et ses montagnes à vous couper le souffle. Une seule envie : pouvoir y loger toute votre vie. Quitte à le faire, vous pouvez toujours fouler le sol de ce lieu sacré, ses pièces saintes, pour une modique somme de 13 € par personne. Pas cher payé pour recevoir votre part de bénédiction.    

Jour 10, 11 : Toujours en plein dans la région du Connemara — Focus sur la Sky Road, Clifden et Derryclare Lough

On continue notre tour du Connemara. Cette fois-ci, nous allons pour la toute première fois « marcher vers le ciel ».

La Sky Road

La Sky Road, un nom bien énigmatique pour l’une des routes les plus magnifiques du Connemara. Elle longe toute la côte ouest de la région. Imaginez-vous marcher sur du sable fin doré, marinant dans de l’eau d’un beau turquoise pur. Une exclamation s’échappera toute seule de votre bouche : « je foule le sol du paradis ! ».

C’est exactement ce que j’ai ressenti. Et, rien ne vaut cette sensation !

sky road Irlande

Vue depuis la Sky Road, près de Clifden dans le comté de Galway, en Irlande.

 

Vous comprenez maintenant pourquoi « Sky Road » est le nom le plus adéquat pour cette place. On aurait dit qu’une couche des plages de Caraïbes s’est détachée pour venir atterrir ici. De quoi apporter une touche exotique au Connemara.

N’oublions pas qu’il s’agit en réalité d’une sensation et seul le Connemara doit recevoir les mérites de ce chef-d’œuvre naturel.

Le château de Clifden

Cap sur le Château de Clifden pour une exploration complète dudit château. Déjà visité une ruine ? Votre première expérience ? C’est l’occasion de vous amuser à visiter un lieu laissé à l’abandon. Ses murs en pleine érosion, les plantes rampantes qui prennent possession des constructions, une merveille des temps anciens en pleine autodestruction.

Chateau de clifden Irlande

Chateau de clifden Irlande

 

Prenez donc garde à vous pendant que vous parcourrez ce château. Étant fragile, on n’est pas forcément à l’abri de tous risques.           

Derryclare Lough

On termine notre tour du Connemara sur l’île qui a probablement été la source de la naissance du mot « Oasis ». Nous ferons d’ailleurs exprès d’y atterrir au crépuscule du 11e jour, en plein coucher de soleil.

Derryclare Lough Irlande

Île des Pins dans le lac Derryclare au coucher du soleil

 

Cette petite île entièrement recouverte de pin est un autre « must-see » de l’Irlande. Le Derryclare Lough est magnifique en tout temps et encore plus au coucher de soleil. C’est le moment de sortir vos appareils photo. Vous allez prendre l’une des plus belles photos que vous n’ayez jamais prise de toute votre vie.

Et c’est sur ce magnifique cliché que nous achevons avec excitation notre road trip au Connemara. Une bonne nuit de sommeil, et c’est parti pour de nouvelles expériences.

Jour 12 : visite des vestiges sauvages des îles Skellig

Jour 12, et nous voilà arrivés sur l’archipel des îles Skellig. Autant vous le dire immédiatement, vous êtes sur le point de visiter l’un des trésors mondiaux classés au patrimoine mondial de L’UNESCO. Rien que ça !

Dans le genre beauté sauvage, ces îles tiennent bien la concurrence. Des montagnes à perte de vue, couvertes de part et d’autre d’une verdure intensément apaisante.

les îles Skellig Irlande

Skellig Michael ou Great Skellig, qui abrite les ruines d'un monastère chrétien, dans le Kerry, en Irlande.

 

Ce lieu a fait office de refuge pour un village monastique dans les temps anciens et on s’imagine tout à fait effectuer le même choix que les moines y ayant habité à l’époque. Tellement le lieu semble entièrement construit pour une retraite spirituelle intense et paisible.

Admirez donc les huttes monacales ainsi que les chapelles, vestiges d’une civilisation ayant vécu paisiblement sur les terres des îles Skellig.

Jour 13 : on embarque pour les îles d’Aran

On n’en a pas fini avec les îles. À la seule différence que cette île-ci est à la pointe de la modernité.

Voyez-vous le phare au loin ? Eh bien c’est l’Irlande qui nous dévoile les magnifiques îles d’Aran, trésor dont les habitants du pays peuvent être fier.

Cet archipel, constituée de trois îles est d’une majestuosité renversante. Chacune de ces îles a ses spécificités et une beauté bien propre à elle. Impossible de visiter une seule d’entre elles pour s’imaginer avoir tout vu sur cet archipel.

les îles d'Aran Irlande

Route autour des fermes avec mur de pierre à Inishmore

 

Mais ce n’est pas tout !

Les îles d’Aran regorgent aussi de sites historiques ! Que diriez-vous par exemple de visiter les vestiges de l’âge de fer d’Aran ? Une immersion irréelle vers les temps anciens, pour revenir atterrir sur le fort de noir de l’archipel.

Ne manquez pas d’y acheter quelques pulls confectionnés avec de la pure laine vierge ! Une beauté traditionnelle que vous serez d’ailleurs impatient de porter. Vous ne regretterez certainement pas cet achat.

Jour 14 : impossible de se passer de la chaussée des géants pour un road trip complet en Irlande

La Chaussée des géants : on aurait dit que la nature a pris vie pour elle-même façonner cette splendeur. Elle aussi classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’un amas volcanique d’une beauté brulante.

chausse des géants Irlande

Chaussée des Géants en Irlande du Nord

 

Vous aurez l’occasion d’y admirer des piliers magmatiques, que les eaux ont elles-mêmes pris le temps de sculpter, comme pour dire à quel point la beauté de ce lieu leur est chère. Un phénomène dont s’est d’ailleurs inspirée une foulée de légendes mythiques.

Une fois encore vous n’aurez pas mot à redire sur cette majestuosité, si ce n’est « woah ». L’aventure n’est pas finie que vous êtes déjà comme en transe. Cap sur le sud de l’Irlande pour le coup de grâce de ce road trip.

Jour 15 : Direction Cork, le sud de L’Irlande pour une fin de toute splendeur

Au Sud de l’Irlande, nous allons découvrir Cork, pour une fin ludique et revigorante. Cork figure parmi les villes les plus mouvementées de l’Irlande, sur le plan divertissement bien sûr !

Pour ceux qui aiment bien s’amuser ou déguster de bonnes boissons, vous ne pourrez que vous y perdre, avec tous les pubs et cafés très ambiancé de Cork.

Cork Irlande

Vue aérienne du village côtier de Baltimore, à West Cork en Irlande.

 

Si vous êtes plutôt de ceux qui aiment l’art et l’histoire, vous en aurez aussi pour votre compte avec les nombreuses galeries d’art et les musées uniques de la ville. Une région bordée par une magnifique étendue d’eau où nous achevons notre road trip de 15 jours.

Rien à dire, l’une des expériences les plus enrichissantes que vous ayez jamais vécu ! N’est-il pas ? Vous avez sans doute envie de définitivement vous installer en Irlande et c’est tout à votre honneur. Un road trip en Irlande, un road trip dans un pays « avant-goût » du paradis !

Quelques conseils et précautions pour une réussite absolue de la virée

Pour ce road trip en Irlande, un pays dont les réalités vous sont, pour l’heure, totalement inconnues. Vous vous doutez donc bien qu’un bon lot de conseils et précautions à suivre ne feront certainement que resplendir cette expérience imminente.

Quand partir en Irlande ?

Eh bien, en premier lieu, vous devez savoir qu’en Irlande, tous les jours ne sont pas roses. En effet, la météo fait très souvent des siennes et une journée peut vous faire découvrir toutes les saisons du pays. Comme je le dis souvent « il faut parfois forcer la chance » : tous les jours devront être rose pour vous lors de ce road trip, qu’il brume ou qu’il fasse soleil.

Se déplacer en Irlande : que diriez-vous d’un Ferry ?

Autre point tout aussi important, le moyen de déplacement. Vous ne voudriez certainement pas finir votre aventure et vous rendre compte qu’elle était complètement nulle, juste parce que vous aviez le mauvais moyen de déplacement.

Irlande Dublin

Falaises de Moher au coucher du soleil, Co. Clare, Irlande

 

Bah rassurez-vous ! Il n’en sera rien puisque vous aurez le Ferry ! Imaginez-vous entamer le voyage avec un léger sourire, avoir un sourire encore plus large pendant le voyage et finir l’aventure avec même votre âme qui sourit : je vous promets que c’est exactement ce à quoi vous aurez droit avec cette option.

Le Ferry pour l’Irlande, c’est opter pour le paroxysme du fun pour un road trip dans ce magnifique eldorado de l’Europe de l’Ouest.

Reprendre des forces : rien de meilleur que les bed & breakfast

Pour votre road trip, inutile de loger dans un hôtel : vous serez permanemment sur la route ! Profitez-en plutôt pour familiariser avec les merveilleux habitants de l’Irlande au travers des Beds & Breakfast de la région. D’après mon expérience, c’est une très belle manière de plonger dans l’atmosphère du pays.

bed & breakfast Irelande

Bed and Breakfast Irelande

 

Dans chacune des chambres d’hôtes où vous logerez, vous aurez d’ailleurs l’occasion de confirmer à quel point les Irlandais sont cordiaux et adorables. Qui sait ? Avec un peu de chance, vous arriverez peut-être à découvrir quelques petits secrets de cuisine de vos hôtes ! Un plus pour vous que vous n’aviez pas vu venir.

À présent, que diriez-vous de « larguer les amarres » sans plus tarder ?

NOTE:  
(Non noté)